Accueil  >  Actualités
  • Version imprimable
  • Revenir à la taille initiale
  • Agrandir la taille du texte

Actus

Publié le 14/10/2019

Retour sur l'étape orléanaise du Tour de France du numérique en santé, jeudi 10 octobre 2019

Retour sur l'étape orléanaise du Tour de France du numérique en santé, jeudi 10 octobre 2019

Jeudi dernier, plus de 200 participants étaient au rendez-vous au Centre Hospitalier Régional (CHR) d’Orléans pour la 6ème étape du Tour de France du numérique en santé, organisée par l’ASIP Santé et l’Agence Régionale de Santé (ARS) Centre-Val de Loire.

 

M. Laurent Habert, Directeur général de l’ARS Centre-Val de Loire, et Mme Anne Leclercq, Vice-présidente du Conseil Régional, ont introduit cette journée en rappelant que notre région est engagée pour décliner rapidement les mesures du plan « Ma Santé 2022 » et que notre capacité à travailler collectivement est un atout pour dépasser les clivages ville-hôpital.

Mme Leclercq a souligné l’importance du GIP e-Santé Centre-Val de Loire dans cette volonté de fédérer et de coordonner les actions terrain afin que la e-santé soit un des leviers à la problématique de l’accès aux soins.

 

« On ressent en région un désir d’innover, d’expérimenter. La e-santé doit s’appuyer sur un travail en réseau, les professionnels de santé doivent se coordonner. » Mme Anne Leclercq

 

Les 5 orientations nationales

 


 

M. Dominique Pon, responsable de la délégation ministérielle du numérique en santé, a tout d’abord fait un constat d’humilité :


« Cela fait 20 ans que je suis sur le terrain et c’est le bazar ! […] Ça foisonne d’innovations mais nous manquons de cohérence. » M. Dominique Pon


Il a ainsi souligné la nécessité de construire des fondations solides, avec une gouvernance nationale forte pour poser un cadre commun, sécurisant et facilitant.

 

Partout sur le territoire, nous devons partager ce socle commun « romantique » (selon M. Pon), humaniste, qui fédère l’ensemble des acteurs des secteurs sanitaire, médico-social et social. Le numérique en santé doit être fondé sur l’éthique, la sécurité et l’interopérabilité des outils mis à disposition de chaque professionnel de santé et des usagers. A la clé : une prise en charge coordonnée du patient à tous les niveaux de la chaîne de soins.

 

Pour ce faire, la mise en œuvre de l’INS (Identifiant National de Santé), dont le décret a été publié le jour même de cette étape orléanaise du Tour de France, est un prérequis indispensable à un développement cohérent de l’e-santé dans notre pays.
M. Dominique Pierre, chargé de mission SI (systèmes d’information) à l’ARS Centre-Val de Loire, a annoncé que le Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) 45, le GHT 37 et le Groupement Clinique de Saint-Gatien étaient engagés dans une phase pilote de déploiement de l’INS (dont la généralisation est prévue pour 2021).

 

Tr Fr MaSante2022 Hubert Fabris

 

M. Hubert Fabris, responsable SSI et délégué à la protection des données (DPO) du GIP e-Santé Centre-Val de Loire, a rappelé que les données de santé et celles à caractère social sont, avec les données bancaires, les plus convoitées par les cybercriminels. C’est pourquoi notre groupement, en lien avec l’ARS Centre-Val de Loire, a pour projet de mettre en place une communauté des référents SSI afin que tous les acteurs de la e-santé de notre territoire puissent anticiper, maîtriser les impacts des incidents et, in fine, préserver la confiance des usagers.

 

Vous souhaitez en savoir + : ssi@esante-centre.fr

 

Sur ces fondations, le déploiement des services numériques socles s’accélère.
Parmi eux, notons le fort développement du DMP (dossier médical partagé) en région Centre-Val de Loire, par rapport à la moyenne nationale. L’adoption du DMP par les usagers a pour conséquence l’amélioration de l’adhésion des patients à leurs traitements et une meilleure coordination des soins.

Le programme e-Parcours, complémentaire au DMP mais aussi à la MSSanté (messagerie sécurisée de santé) et à la e-prescription, offre un panel de services numériques de coordination afin de garantir la continuité des soins, dans une logique de prise en charge décloisonnée.

 

Vous souhaitez en savoir + ou vous avez un projet e-parcours : e-parcours@esante-centre.fr

 

Des acteurs engagés en région Centre-Val de Loire

 

Sur scène l’après-midi, pour trois tables rondes, des acteurs engagés de notre région ont exposé les actions qu’ils mènent avec succès au quotidien.
Plus particulièrement, la 3ème table-ronde a mis l’accent sur la facilitation de l’accès aux soins dans les Etablissements d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) grâce aux outils numériques. Deux des initiatives présentées bénéficient de l’accompagnement du GIP e-Santé :


- M. Pierre Gouabault, directeur d’EHPAD à Bracieux, Cour-Cheverny et Contres a expliqué comment la télémédecine favorise l’accès aux soins dans ses établissements. Il a salué à cette occasion « le travail remarquable » des chargés de déploiement télémédecine du GIP e-Santé Centre-Val de Loire sur le terrain.


- Mme BAROUKZAÏ, quant à elle, a présenté deux initiatives de téléexpertise menées par le GHT 18 pour le dépistage bucco-dentaire.

Ces deux interventions ont souligné le rôle moteur du GIP e-Santé Centre-Val de Loire et l’accompagnement personnalisé que nous dispensons.


Vous souhaitez en savoir + ou vous avez un projet télémédecine, un guichet unique : telemedecine@esante-centre.fr

 

Besoin de nous contacter

Secrétariat

 

02 54 70 55 20

secretariat@esante-centre.fr

Aide aux usagers
et assistance

02 54 70 55 22

contact@esante-centre.fr

 

 

 

Rejoignez-nous sur les Réseaux sociaux

 

Nos partenaires

 

fleche_gauche fleche_droite