Accueil  >  Actualités  >  Actualités
  • Version imprimable
  • Revenir à la taille initiale
  • Agrandir la taille du texte

Actualités

Publié le 05/07/2019

Comment la téléconsultation va-t-elle réhumaniser la relation patient/médecin ?

Comment la téléconsultation va-t-elle réhumaniser la relation patient/médecin ?

Comme c’est souvent le cas lors de l’émergence d’une nouvelle pratique, le déploiement de la téléconsultation suscite certaines inquiétudes. Consultations au rabais ? Ubérisation de la médecine ? Perte de lien ? Si certains professionnels de santé restent encore méfiants, les Français sont plutôt enthousiastes. Loin d’y voir un frein, 61% d’entre eux considèrent même que « le numérique en santé renforcera la qualité de la relation entre patients et soignants ».

 

Ce n’est pas la téléconsultation qui déshumanise mais bien l’usage qui peut en être fait. Utilisée à bon escient, en s’inscrivant au cœur d’un réseau médical de proximité, elle ne peut que rapprocher le patient de son médecin.


S’inscrire au cœur du parcours de soins coordonnés

Depuis le 15 septembre 2018, la téléconsultation est remboursée par l’assurance maladie dans le cadre du parcours de soins coordonnés. L’objectif est clair : favoriser une médecine de proximité, accessible à tous, autour du médecin traitant. En effet, la prise en charge se fait sous certaines conditions. Sauf exception (si le patient n’a pas de médecin traitant ou si celui-ci n’est pas disponible dans un délai raisonnable), le médecin téléconsultant doit avoir vu le patient dans les 12 derniers mois. Loin de remplacer la consultation physique, la téléconsultation est bien complémentaire au suivi présentiel. Tout en conservant des visites au cabinet lorsqu’un examen physique est nécessaire, patients et praticiens peuvent également échanger simplement et plus fréquemment via visio sécurisée. Avec une bonne connaissance de l’historique du patient, cette pratique permet d’accroître les échanges, d’assurer un meilleur suivi et de renforcer une relation existante entre le patient et son médecin.

Il est vrai que certaines plateformes de médecins salariés proposent une autre vision : des praticiens, disponibles 7j/7, pour répondre le plus rapidement possible aux demandes des patients. Si le service est efficace, il implique effectivement ce risque de « perte de lien » et nous questionne sur la qualité de suivi des patients sur le long terme. Le Conseil d’Etat a d’ailleurs confirmé, au travers d’un dossier impliquant l’une de ces plateformes, l’importance du respect du cadre réglementaire afin que les téléconsultations soient remboursées.

Pour préserver la relation patient/médecin, la téléconsultation doit s’intégrer dans le parcours de soins.


Recréer du lien via un meilleur accès aux soins, partout en France

Le déploiement de la téléconsultation est l’un des piliers du Gouvernement pour lutter contre les déserts médicaux. Aujourd’hui en France, l’accès aux soins est difficile pour plus de 5 millions de Français, soit 8% de la population ! Beaucoup affirment avoir déjà renoncé à une consultation lorsque le trajet pour se rendre chez le médecin le plus proche est trop important.

Même lorsque le médecin est installé à proximité, certaines personnes âgées dépendantes (elles sont 1,2 million en France) ou peu mobiles ne sont pas en mesure de se déplacer. Avec une demande de plus en plus forte, le médecin qui faisait autrefois la tournée des patients, se cantonne maintenant aux consultations en cabinet. Dans bien des cas, faute de mieux, le recours au conseil téléphonique est inévitable.

Dans ce contexte, la téléconsultation prend tout son sens : non pas pour remplacer la consultation physique mais bien pour offrir une solution complémentaire, permettant un meilleur suivi des patients, plus régulier. Dans le cas des maladies chroniques notamment, qui imposent des échanges fréquents, la pratique est particulièrement adaptée.

Renouvellement d’ordonnances, avis sur résultats d’analyse, suivi post-hospitalisation, de nombreux cas ne nécessitent pas d’examen physique, d’autant plus lorsque l’on dispose des bons équipements et d’un accompagnement dédié.


Renforcer le lien grâce à l’ensemble des professionnels de santé

Selon la Société Française de Télémédecine, une téléconsultation par télétransmission, avec les bons équipements, permet de réaliser plus de 80% d’un examen effectué en face à face.

Parallèlement à la téléconsultation autonome, à domicile, se développe la téléconsultation accompagnée, intégrant d’autres acteurs clés du réseau médical de proximité, comme les pharmaciens ou les infirmiers. En pharmacie, le patient réalise sa téléconsultation depuis un espace de confidentialité, accompagné par son pharmacien. Ce dernier peut manipuler les instruments connectés (otoscope et stéthoscope notamment), ou prendre sa tension pour transmettre les informations au médecin téléconsultant. La présence du pharmacien peut se révéler précieuse pour un patient plus fragile ou isolé.
main aidant solidarité

 

Autre cas, chez les patients plus âgés, le professionnel de santé « du quotidien » est bien souvent l’infirmier. Ici aussi, il peut constituer un réel soutien pour le médecin, en effectuant certains examens cliniques ou en rassurant le patient. Dans les Ehpad, la pratique se développe et facilite le quotidien des équipes soignantes. Le gain de temps procuré par cette nouvelle technologie, associé à une meilleure coordination des soignants, permet un meilleur suivi des patients.

Comme toute nouvelle technologie, l’enjeu réside avant tout dans notre maîtrise de cette innovation et dans l’usage que nous en ferons. La Société Française de Télémédecine, des associations ou encore plusieurs facultés de médecine proposent ainsi des formations pour approfondir ses connaissances sur les bonnes pratiques. La télémédecine est une formidable opportunité pour tous, praticiens comme patients. A nous tous de la saisir intelligemment.

 

Source : Silver Eco

 

Besoin de nous contacter

Secrétariat

 

02 54 70 55 20

secretariat@esante-centre.fr

Aide aux usagers
et assistance

02 54 70 55 22

contact@esante-centre.fr

 

 

 

Rejoignez-nous sur les Réseaux sociaux

 

Nos partenaires

 

fleche_gauche fleche_droite