Accueil  >  ACTUALITES  >  Les travaux en cours
  • Version imprimable
  • Revenir à la taille initiale
  • Agrandir la taille du texte

La qualité

Le programme national ROR

Le ROR (au sens gisement de données) est désormais positionné par les acteurs institutionnels comme le référentiel régional unique de description de l’offre de santé sur l’ensemble des champs d’activité (sanitaire, médico-social, ville). Le programme ROR, créé par la DGOS, vise à accompagner la convergence des acteurs de santé sur une vision harmonisée de l’offre de santé et à garantir à ces mêmes acteurs l’accès à une image nationale de cette offre.

La connaissance détaillée et à jour de l’offre de santé sur le territoire est nécessaire pour organiser une prise en charge efficace et adaptée du patient tout au long de son parcours de santé, et notamment pour 
- faciliter, en cas d’urgence, son orientation par les professionnels de la régulation médicale vers l’établissement de santé le plus adapté ;
éviter le risque de rupture dans sa prise en charge en aval de l’hospitalisation ;
- améliorer la coordination entre les acteurs de son parcours de soins et de son parcours de vie en particulier pour les personnes âgées en perte d’autonomie el les personnes en situation de handicap
Un outil opérationnel d'aide à l'orientation du patient

Le Répertoire Opérationnel des Ressources (ROR) est un outil prévu par l’article D. 6124-25 du code de la santé publique, qui apporte aux   professionnels des services d’aide à l’orientation d’un patient sur les champs d’activité du sanitaire (ex. : recherche d’une offre de santé, consultation des disponibilités en lit ou des listes de gardes...)


Conformément à l’Instruction DGOS/PF5 n° 2015-114 du 7 avril 2015, le déploiement des solutions ROR sur le territoire national est désormais opérationnel :
- chaque région est équipée d’une solution ROR (solution technique ROR IR ou solution technique ROR PACA) en cohérence avec la réforme territoriale ;
- le peuplement des 17 instances ROR est en cours sur les champs d’activité Médecine, Chirurgie, Obstétrique (MCO), Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) et Psychiatrie (PSY).

Chaque solution ROR adosse ses services métiers à un répertoire (gisement de données) qui décrit l’offre de santé de la région à un niveau détaillé et opérationnel.

L’offre de santé est définie selon 4 composants :
- l’organisation au sein d’une structure (ex : établissement de santé, EHPAD …)
- qui mobilise des professionnels (ex : médecins, kinésithérapeutes,…)
- et utilisent des équipements techniques (ex : IRM cardiaque, balnéothérapie,…)
- pour réaliser des activités opérationnelles qui répondent aux besoins en santé de la personne (ex : chirurgie bariatrique, radiologie interventionnelle…).

Ce répertoire est alimenté par des données issues des référentiels institutionnels FINESS (structures) et RPPS/ADELI (professionnels de santé) et complété par les acteurs régionaux qui saisissent les données opérationnelles plus précises.


Des applications métiers d’orientation, de régulation et de coordination existantes, développées au niveau régional ou national utilisent également une description partielle de l’offre de santé sur les champs d’activité du sanitaire ou du médico-social.

Dans un objectif d’urbanisation, la DGOS et les acteurs institutionnels ont positionné le répertoire (gisement de données) de l’outil ROR, comme le référentiel régional unique de description opérationnelle de l’offre de santé sur l’ensemble des champs d’activité. Toutes les applications qui consomment des données descriptives de l’offre de santé devront à terme s’interfacer avec le répertoire ROR.

L’urbanisation autour du répertoire ROR :
- évite ainsi la multiplication des référentiels de description de l’offre de santé dans les applications métiers ;
- permet de concentrer les efforts de peuplement sur un référentiel unique ;
- favorise l’interopérabilité des systèmes d’information qui s’appuient sur une vision harmonisée de l’offre de santé.

 

Des ROR régionaux, une coordination nationale
Compte tenu de ces enjeux d’urbanisation, la DGOS a créé un programme national qui vise à accompagner la convergence des acteurs de Santé sur une vision harmonisée de l’offre de santé et à garantir à ces mêmes acteurs l’accès à une image nationale de cette offre. La maîtrise d’ouvrage opérationnelle de ce programme est réalisée par l’ASIP Santé.

De façon concrète,  le programme ROR doit définir et mettre en œuvre les conditions pour que:
- un acteur de santé qui se connecte sur le service de recherche de son ROR régional puisse accéder à l’offre de santé sur l'ensemble du territoire national ;
- une application qui a besoin de la description de l’offre de santé régionale ou nationale puisse accéder à l’ensemble des répertoires ROR de façon normalisée.

Ce programme mobilise les acteurs régionaux (Agences régionales de santé, maîtrise d’ouvrage régionale, porteurs d’usages, etc.) et institutionnels (Directions du ministère des Affaires sociales et de la Santé, CNSA, CNAMTS, etc. …) dans une véritable démarche de co-construction sur trois axes :
- formaliser un cadre de référence afin de garantir une cohérence nationale dans la description de l’offre de santé exposée. Ce cadre de référence précise les principes d‘urbanisation autour du ROR, le modèle d’exposition des données du ROR, le cadre juridique de diffusion de ces données et les principes d’homologation des échanges;
- mettre en œuvre les échanges afin d’assurer l’interopérabilité des ROR régionaux ;
- mettre en œuvre les échanges entre les ROR et les applications métier dans l’objectif d’un peuplement et d’un élargissement de l’utilisation des ROR sur l’ensemble des champs d’activité.


Un répertoire qui s'enrichit progressivement par les usages
Les premiers travaux de peuplement du ROR répondent aux besoins des professionnels de l’urgence sur le domaine sanitaire de la médecine, de la chirurgie et de l’obstétrique (MCO).
Le répertoire ROR a vocation à s’enrichir pour faciliter le parcours patient et à décrire l’ensemble des champs d’activité du sanitaire et du médico-social.
La démarche formalisée et déployée dans le cadre du programme ROR s’attache à élargir progressivement le périmètre des données de l’offre de santé peuplées dans le répertoire ROR à partir des usages consommateurs de ces données.

Quatre usages ont été priorisés :
- l’orientation en aval de l’hospitalisation (soins de suite et de réadaptation, psychiatrie) ;
- la prise en charge du patient en soins non programmés (programme SI SAMU) ;
- l’orientation des personnes âgées en perte d’autonomie ;
- l’orientation des personnes en situation de handicap.

Pour chacun de ces usages, des travaux menés avec les acteurs opérationnels permettent de :
- définir et mettre en œuvre les flux standards d’échange entre le répertoire ROR et les applications qui consomment les données du ROR ;
- accompagner les régions dans le peuplement du ROR sur le périmètre des données nécessaires à ces usages.

La qualité

Un travail qualité a été initié en début d'année 2015 avec Olivier ROY, data-manager du GCS Télésanté Centre.

D'ores et déjà, des contrôles mensuels sont réalisés en routine. Les corrections sur les éléments non conformes sont réalisées par la cellule de coordination.

Le travail continue avec une extension progressive des champs de contrôle.

Le module Hôpital en tension

L'ARS du Centre Val de Loire a demandé la mise en place du module Hôpital en tension en phase pilote sur le département du Loiret,

Les établissements concernés CHR ORLEANS, CHAM, CH GIEN, CH PITHIVIERS, ORELIANCE ont d'ores et déjà été mobilisés pour l'écriture de leur plan en tension.

Ce module permettra de tracer les diverses tensions au sein des établissements : main courante, actions mises en places etc

Le travail permettant la création de raccourcis de recherche à destination des médecins urgentistes a été mis en place.

Ce travail sera poursuivi avec d'autres profils métiers : cadres de santé, ARS, etc

Groupes de travail ROR Centre VDL/URPS

Un premier groupe de travail se réunira le jeudi 24 mars 2016 entre le ROR Centre VDL et des représentants de l'URPS. 

Ce groupe doit travailler sur l'élaboration de listes d'actes ou de compétences spécifiques par spécialité médicale identifiable dans le ROR et  permettant  ainsi de faciliter le parcours de soins du patient.

A noter qu'un travail est également initié au niveau national avec le CNOM.

Télémédecine et ROR Centre VDL

Un premier travail a été initié pour voir comment faire correspondre les données de COVOTEM et du ROR Centre VDL. De même, une réflexion est en cours pour identifier dans le ROR Centre VDL les acteurs de télémédecine de la région (établissements, professionnels).

Référents antibiothérapie

A la demande de l'ARS du Centre VDL et avec la collaboration de l'OMEDIT, la liste des référents antibiothérapie de la région Centre VDL est maintenant disponible sur le site du ROR Centre VDL.

 

Permanence des soins dentaires

A la demande de l'ARS du Centre VDL, le cahier des charges de la permanence des soins dentaires de la région Centre VDL a été intégré au ROR Centre VDL (recherche guidée)

Annuaire des usagers

Une réflexion est en cours avec le CISS en vue d'intégrer dans le ROR Centre VDL l'annuaire des usagers de la région Centre  VDL.