Accueil  >  Projets
  • Version imprimable
  • Revenir à la taille initiale
  • Agrandir la taille du texte

Projets

Maison d’accompagnement :

Au cours de l’assemblée générale du 15 novembre 2012, l’association SP 45 a fait le bilan de l’activité de l’année écoulée et notamment de la journée régionale de soins palliatifs. S’appuyant sur un état des lieux concernant le Loiret, les membres du conseil d’administration ont exprimés unanimement le besoin d’une réponse au manque de lieu d’accueil pour personnes en fin de vie. La réflexion s’est portée sur l’expérience de dispositif de maison d’accompagnement en soins palliatifs, se situant entre l’unité de soins palliatifs et les lieux de vie actuels : domicile, EHPAD, maison de convalescence, Soins de Suite et de Réadaptation et soins de Longue Durée.
Cette maison d’accompagnement comprendrait une capacité de 7 à 10 résidents, pris en charge par une équipe pluridisciplinaire ayant une formation en soins palliatifs, mais également par des bénévoles spécifiquement formés.

L’objectif est de permettre à toutes les personnes de bénéficier d’une prise en charge et d’un accompagnement en fin de vie dans la région centre, dans des contextes de maintien à domicile difficile (isolement social, …) ne nécessitant pas une hospitalisation. Cette structure est aussi un lieu de répit temporaire qui permet d’offrir aux proches comme aux personnes malades un temps hors du contexte habituel (hôpital, maison de retraite ou domicile) pour quelques jours ou quelques semaines. Notre structure innovante s’intègrera dans le cadre du réseau Régional de Soins Palliatifs par notre statut du comité départemental, et notre partenariat avec les équipes mobiles départementales. Elle offrira à la Région ce maillon manquant entre les services d’hospitalisation et le domicile et les établissements d’hébergement.

Le dispositif de la maison d’accompagnement :

Au regard du Canada où le concept de structure intermédiaire proche des appartements thérapeutiques, tend à favoriser une prise en charge des  personnes centrée sur l’accompagnement dans un environnement spécifique et architecturalement adapté, hors service hospitalier, peu médicalisé, mais mettant l’accent sur l’accompagnement et les soins de nursing.
Quelques projets de ces structures ont vu le jour notamment en Franche Comté en adaptant la structure à la réglementation en matière de structures sanitaires et médicosociales ; Ces structures sont destinées à l’accueil des malades atteints de pathologies graves en phase avancée, ne pouvant pas ou ne souhaitant pas retourner à leur domicile sans pour autant relever d’une prise en charge en hospitalisation complète. Une équipe d’aides soignants et d’auxiliaires de vie assure au quotidien la prise en charge des soins à la personne (aide au repas, toilettes, ménage des chambres,…) en lien avec les professionnels de santé. Le projet repose également sur la participation de bénévoles spécifiquement formés. Depuis leur ouverture, deux de ces maisons d’accompagnement, celle de Franche Comté et celle d’Ardèche, après une évaluation réalisée fin 2012, sont entrain de pérenniser la faisabilité juridique et économique de leur structure.
En lien avec l’ARS et le Réseau Régional de Soins palliatifs, le Comité Départemental SP 45 souhaiterait réaliser ce projet dans le département du Loiret, proche d’Orléans.